Voyager en Thaïlande : activités à ne pas manquer à Chiang Mai - ASIE ONLINE
02 53 35 53 50
Nous sommes à votre disposition du
lundi au vendredi de 09h00 à 18h00
Demande de devis

Voyager en Thaïlande : activités à ne pas manquer à Chiang Mai

Accueil > Voyager en Thaïlande : activités à ne pas manquer à Chiang Mai

Située dans les montagnes au nord de la Thaïlande, Chiang Mai est une petite ville authentique, culturelle et naturelle. Découvrez la vieille ville et des vestiges de remparts et douves qui témoignent d’un riche passé culturel et religieux. Aussi, ne manquez pas les nombreux temples bouddhistes qu’elle abrite… Rendez-vous pour un voyage spirituel en Thaïlande et départ pour des excursions uniques qui vous marqueront !

Sommaire

  1. Les monuments de la vieille ville
  2. Les marchés locaux
  3. La visite du parc national de Doi Suthep et son temple
  4. Une journée au lac Huay Tung Tao
  5. Les visites du sanctuaire d’éléphant
  6. Randonnée et aventure au parc national Doi Inthanon
  7. Les évènements dans le village de Chiang Mai

1. Les monuments de la vieille ville

Il y a de nombreux temples incroyables dans l’enceinte de la vieille ville de Chiang Mai : le meilleur moyen de les visiter est de déambuler à pied dans les petites rues de la ville et passer la journée à la découverte des merveilles qu’elle renferme. Il est difficile de passer à côté de tous ces temples, ils sont de plus situés assez près les uns des autres. Les temples incontournables à inclure dans votre liste de choses à visiter à Chiang Mai sont le Wat Chedi Luang, le Wat Phra Singh et le Wat Sri Suphan.

Le Wat Chedi Luang est l’un des temples les plus hauts et les plus importants de Chiang Mai. Il est connu pour avoir abrité le célèbre Bouddha d’émeraude de Thaïlande avant que la statue ne soit déplacée à Bangkok. Le chedi massif en briques a été construit au XIVe siècle, puis détruit par un tremblement de terre en 1545. Dans les années 1990, le temple a été partiellement restauré, mais le sommet n’a jamais été reconstruit, car on ne sait pas à quoi il ressemblait à l’origine.

Le Wat Phra Singh est l’un des temples les plus visités de Chiang Mai. Il a été construit en 1345 et rénové au début du XIXe siècle. Il a été construit dans le style traditionnel Lanna, un style caractérisé par des toits à plusieurs niveaux, de petites fenêtres et portes, et une belle menuiserie. Une visite à ne pas manquer !

Le Wat Sri Suphan, également connu sous le nom de Temple d’argent, est un temple petit, mais unique. Il a par ailleurs été construit dans le style traditionnel Lanna. La construction originale a été achevée en 1502 et il servait de temple pour un village d’orfèvres. Les rénovations ont commencé en 2008 et c’est à cette époque que le temple a été entièrement reconstruit en argent et en aluminium. Le travail détaillé de l’argent est incroyable et il est particulièrement beau lorsqu’il est éclairé la nuit. Afin d’obtenir plus d’informations sur ce lieu, n’hésitez pas à effectuer la visite accompagnée d’un guide local.


2. Les marchés locaux

La ville de Chiang Mai possède deux marchés nocturnes étonnants : les nuits du samedi et du dimanche, les rues ferment à la circulation vers 16 heures et ne sont accessibles qu’aux piétons jusqu’à environ minuit. Le marché nocturne du samedi se trouve à l’extérieur des murs de la vieille ville, juste après la porte sud. La rue piétonne du dimanche est située à l’intérieur de la vieille ville. Elle commence à la porte Tha Pae et longe la rue Ratchadamnoen.

C’est l’endroit idéal pour trouver des souvenirs, des aliments pour faire la cuisine et de nombreuses bonnes affaires sont disponibles, bien que certains vendeurs Thaï soient plus disposés à négocier que d’autres. Vous ne pouvez pas quitter Chiang Mai sans visiter l’un de ces marchés locaux. Vous pouvez y trouver des tonnes de petits chachkies et de souvenirs, ainsi que de la nourriture de rue locale provenant de différents vendeurs. Si vous recherchez une ambiance plus authentique, rendez-vous au marché du samedi, le long de Wua Lai Road, et au marché du dimanche, le long de Tha Pae Gate. C’est là que la plupart des habitants Thaï et des expatriés se rendent généralement pour acheter des produits artisanaux, des œuvres d’art uniques ou de la nourriture de rue.


3. La visite du parc national de Doi Suthep et son temple

Le Wat Phra That Doi Suthep est un temple situé à une vingtaine de minutes de la vieille ville. C’est le temple le plus visité de Chiang Mai et c’est un incontournable lors de votre voyage. La meilleure façon de s’y rendre est de prendre un songthaew. Un songthaew est un véhicule rouge à dos ouvert utilisé pour le transport public dans toute la ville. Ils partent de Huay Kaew Road et attendent que le véhicule soit presque plein avant de partir.

Le coût est d’environ 40 THB/personne (1,20 USD). Il est également possible d’affréter un songthaew à partir de n’importe quel endroit de la ville, à un prix encore très raisonnable. Le songthaew vous emmènera sur une route venteuse jusqu’au mont Doi Suthep et vous déposera près du sommet. La montagne est couverte de jungle et il y a de nombreuses chutes d’eau dans cette région du pays.

À l’arrivée et pour effectuer la visite, vous aurez la possibilité de monter les quelque 300 marches ou de prendre un ascenseur jusqu’à l’entrée du temple. Le temple s’étend sur des terrasses extérieures et un chemin qui mène à un magnifique chedi doré de 79 pieds de haut. Il y a par ailleurs de bons endroits pour se détendre durant la journée et profiter de la vue incroyable.


4. Une journée au lac Huay Tung Tao

Situé dans le district de Mae Rim, découvrez ce lieu lors d’une journée, propice à la relaxation et la détente dans un cadre naturel exceptionnel. De nombreuses activités y sont proposées : vélos, pédalos, kayaks et baignade. Le paysage du lac Huay Tung Tao est absolument magnifique. L’eau du lac est calme et plate, et repose devant un splendide décor montagneux. Le lac est également un bon endroit pour rencontrer des familles Thaï qui passent du temps ici pour se relaxer, pendant que les enfants jouent dans l’eau. Vous pouvez vous asseoir et vous reposer ou, si vous voulez être un peu plus actif, vous pouvez marcher ou pédaler le long du chemin qui longe le lac.

De nombreux visiteurs du lac Huay Tung Tao y font un pique-nique, mais vous n’êtes pas obligé d’apporter votre propre nourriture avec vous. Vous trouverez en effet une vingtaine de restaurants sur le lac, où des repas sont servis dans un environnement rappelant celui d’un pique-nique. Si vous souhaitez passer un moment relaxant dans un splendide décor, en profitant d’une nourriture délicieuse, alors le lac Huay Tung Tao sera votre destination idéale lors de ce voyage.


5. Les visites du sanctuaire d’éléphant à Mae Rim

Le parc naturel des éléphants est l’une des activités la plus intéressante de la région de Chiang Mai. Il s’agit de l’un des rares véritables centres de sauvetage et de réhabilitation des éléphants en Thaïlande. Le parc offre un environnement magnifique, non seulement pour les éléphants, mais aussi pour les chiens, les chats, les buffles d’eau et d’autres animaux. Les visiteurs peuvent choisir de passer une journée au parc, en apprendre plus sur le centre en compagnie d’un guide, ou de faire du bénévolat pendant une période plus longue.

La courte visite du parc comprend l’entrée au parc, l’observation et l’alimentation des éléphants, ainsi qu’un déjeuner végétarien. Le parc naturel des éléphants ne propose pas de promenade à dos d’éléphant et aucun sanctuaire légitime ne le fera. Le dos des éléphants n’est pas conçu pour les promenades et celles-ci sont extrêmement douloureuses pour eux. Le centre propose également de merveilleuses activités d’aventure en dehors du site et est l’idéal pour occuper votre journée.  Il existe par ailleurs l’activité « Éléphant Highlands » d’une journée, qui fait partie du programme « Saddle-Off ».

Le programme Saddle-Off a été créé pour améliorer la vie des éléphants dans les centres indépendants. Le parc naturel des éléphants travaille avec ces camps autrefois sans éthique pour développer un nouveau modèle d’entreprise, qui traite les éléphants avec respect et qui sensibilise les voyageurs à la protection de ces animaux et à leur bien-être.

L’Elephant Nature Park à Chiang Mai

6. Randonnée et aventure au parc national Doi Inthanon

Doi Inthanon est l’un des parcs nationaux les plus populaires de Thaïlande. Il est célèbre pour ses chutes d’eau, ses sentiers peu nombreux, ses villages isolés, ses points de vue, l’observation du lever et du coucher du soleil et la diversité d’oiseaux qui s’y trouvent. Une étape naturelle et d’aventure inoubliable ! L’entrée principale du parc se trouve à environ 70 km au sud-ouest du village de Chiang Mai.

Également appelé « le toit de la Thaïlande« , ce lieu de nature couvre une superficie de 482 km² dans la province de Chiang Mai, au nord du pays. Le parc possède des sommets avec des élévations allant de 800 à 2 565 mètres d’altitude. Le plus haut sommet du parc est le mont Doi Inthanon, qui est la plus haute montagne de Thaïlande. Le parc connaît une forte humidité et un temps froid toute l’année.

Le parc est nommé en l’honneur du roi Inthawichayanon, l’un des derniers rois de Chiang Mai, qui était préoccupé par les forêts du nord de la Thaïlande et voulait les préserver. Après sa mort, sa dépouille a été placée dans le parc comme il l’avait ordonné et la forêt a été rebaptisée Doi Inthanon.

Deux stupas sacrés, appelés les « Deux Chedis », sont un point de convergence populaire pour les voyageurs. Ces monuments bien entretenus sont situés sur la route principale, à 5 kilomètres du sommet du Doi Inthanon. L’un a été construit en 1987 en l’honneur du 60e anniversaire du roi Bhumibol. L’autre a été construit en 1992 en l’honneur du 60e anniversaire de la reine Sirikit. Des escaliers mécaniques rendent les chedis accessibles aux personnes qui ne peuvent pas monter les nombreux escaliers pour obtenir des panoramas à couper le souffle.


7. Les évènements dans le village de Chiang Mai 

Si vous avez la possibilité de choisir la date de votre voyage en Thaïlande, essayez de planifier vos excursions autour de certains des événements les plus festifs du pays.

« Songkran » est la fête du nouvel an et l’une des plus importantes en Thaïlande. Cet évènement, qui a lieu en avril durant une semaine, permet de réunir familles et amis et de prendre un nouveau départ. Les rues du pays se transforment pour laisser place à de grandes batailles d’eau improvisées. Ces festivités se déroulent dans la joie et autour de rites et purifications, à Bangkok et dans de nombreuses villes et villages du pays.

En novembre, a lieu tous les ans le « Loy Krathong », où les Thaï préparent des cérémonies afin de remercier Mae Konkha, la déesse des eaux, pour sa générosité durant la période de la mousson qui s’est écoulée. Ils déposent le soir, sur les rivières, lacs et sur la mer ; des « krathongs ». Ce sont des embarcations faites de feuilles de bananier, portant des fleurs, de l’encens et des bougies. Les habitants lancent également dans le ciel de grands ballons illuminés qui deviennent de nouvelles étoiles…

La fête de Loy Krathong

Retrouvez tous nos inspirations de voyages en Thaïlande ici :

En cliquant sur « Accepter », vous autorisez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, de personnalisation des contenus et de personnalisation de messages publicitaires. Vous pouvez si vous le souhaitez refuser l’installation de cookies en cliquant sur «Modifier».
AccepterModifier

RGPD

  • Google Analytics

Google Analytics