Que visiter au Japon ? Nos incontournables - ASIE ONLINE
02 53 35 53 50
Nous sommes à votre disposition du
lundi au vendredi de 09h00 à 17h30
Demande de devis
sur mesure

Que visiter au Japon ? Nos incontournables

Accueil > Que visiter au Japon ? Nos incontournables

Voyager au Japon, pays du Soleil-Levant, est un dépaysement de tous les instants. Unique en son genre, il allie traditions et modernité dans un cadre naturel exceptionnel. Visitez Tokyo, la mégalopole sans limites, mais aussi des villes plus traditionnelles comme Kyoto et Osaka où vous admirerez des sanctuaire et temples centenaires. Si vous êtes en quête de nature et d’aventure, ne manquez surtout pas le mont Fuji et grimpez à son sommet à plus de 3 700 m d’altitude…

Voici notre sélection des immanquables lors d’un voyage au Japon

Sommaire

  1. Découvrir la ville de Tokyo
  2. Aller découvrir Sapporo et son festival
  3. Dormir dans un hôtel capsule
  4. Se baigner dans un Onsen
  5. Découvrir Hakone
  6. Visiter Kyoto
  7. Se promener dans la forêt de bambous de Kyoto
  8. Se balader à Osaka
  9. Visiter les sanctuaires et temples du Japon
  10. Goûter à la nourriture japonaise
  11. Prendre le train Shinkansen
  12. Visiter un château impérial
  13. Faire le plein d’histoire à Hiroshima
  14. Effectuer l’ascension du mont Fuji

1. Découvrir la ville de Tokyo

Tokyo, capitale de plus de 9 millions d’habitants, est une agglomération dynamique et animée qui regorge d’endroits magnifiques à voir et de choses originales que vous ne devez pas manquer. C’est le meilleur endroit pour commencer votre voyage au Japon et pour vous aider à comprendre la culture et le patrimoine unique du pays du soleil levant.

Tokyo abrite de nombreuses attractions touristiques qui mettent en valeur ce que le Japon a de mieux à offrir, des magnifiques temples de Senso-Ji et du parc Meiji aux rues animées du quartier d’Harajuku

C’est aussi un endroit idéal pour apprendre et assister aux belles traditions du Japon, comme la cérémonie de mariage du samedi matin que l’on peut souvent voir au parc Meiji.

Vous pouvez aussi visiter des cafés et restaurants aux allures excentriques, comme le Robot Fighting Restaurant, où vous pouvez voir des gens habillés en robots, ou le Vampire Café, où l’intérieur est peint en noir et rouge et où les décors, comme des crânes et des roses, sont faiblement éclairés par des bougies.

Comme vous pouvez le constater, il y a une tonne de choses à faire à Tokyo et si vous prévoyez de visiter le Japon, l’idéal est d’y passer deux à trois jours pour explorer cette capitale à votre rythme et déambuler parmi les nombreux quartiers que composent le pays.


2. Aller découvrir Sapporo et son festival

L’île d’Hokkaido est un monde à part de l’agitation de Tokyo. Célèbre pour ses pistes de ski enneigées et sa bière locale, Hokkaido vous donnera un aperçu d’un aspect très différent du Japon. Nature, culture et paysages incroyables seront au programme !

Le meilleur moment pour visiter Sapporo est lors du festival de la neige qui a lieu tous les ans en février. Pendant sept jours, vous y trouverez une ambiance survoltée et certaines des sculptures de glace les plus impressionnantes que vous verrez dans votre vie.


3. Dormir dans un hôtel capsule

Le Japon possède des lieux originaux et décalés, comme le sont les hôtels capsules. Les Japonais en ont été les pionniers durant de nombreuses années. Ces hébergements ont été créés pour les personnes qui manquaient leur dernier train de retour à la maison en raison de longues heures de travail. Cependant, aujourd’hui, les touristes les utilisent comme un hébergement économique et pratique.

Ces hôtels possèdent souvent des thèmes et vous plongent dans une ambiance unique : c’est le cas du 9 Hours Capsule hotel. Il s’agit d’un hôtel capsule moderne, de science-fiction et minimaliste situé dans le district de Gion à Kyoto, où vous pouvez dormir dans ces magnifiques capsules spatiales entièrement blanches et noires.


4. Se baigner dans un Onsen

Passer du temps dans un bain public (les locaux l’appellent Onsen) est un passe-temps populaire que les Japonais pratiquent avec leurs amis. Cela fait partie des traditions et du patrimoine du pays du soleil levant et lors de votre voyage, vous pourrez bien entendu participer à ce loisir si vous en avez envie.

En général, les bains publics des grandes agglomérations ne sont que des bains intérieurs, mais si vous voulez vivre la véritable expérience traditionnelle de l’Onsen, vous devez aller dans des endroits où se trouvent des sources chaudes naturelles et où vous pouvez vous baigner dans un bain public en plein air dans ces sources chaudes.

Vous en trouverez plusieurs à Tokyo et Kyoto, mais également dans des endroits moins touristiques, comme près du Mont Aso, un volcan actif dans l’île méridionale de Kyushu, qui est situé à l’extérieur, en plein air, où les fumées de la source chaude rencontrent l’air frais de l’extérieur.


5. Découvrir Hakone

Vous pourrez rejoindre Hakone depuis Tokyo et y passer la journée, sur la route pour aller à Kyoto ou Osaka. Cet endroit est un rêve pour les amoureux de la nature et en quête de calme et de dépaysement. Vous aurez la possibilité d’admirer la vue sur le mont Fuji, partir en randonnée sur la colline luxuriante ou vous baigner dans des sources chaudes naturelles. L’agglomération abrite aussi le sanctuaire shinto d’Hakone, doté d’une porte « torii » rouge émergeant du lac Ashi, accessible en bateau et formant une petite île. 

Cette région du Japon est particulièrement sublime en automne, lorsque les feuilles aux teintes orangées et rouges recouvrent la campagne…


6. Visiter Kyoto

Kyoto était auparavant la capitale du Japon et vous pourrez aujourd’hui y découvrir des architectures anciennes parmi les plus étonnantes et riches en histoire…

La riche culture de Kyoto et son rôle prépondérant dans le façonnement de l’histoire du Japon sont préservés dans des lieux comme le Pavillon d’or de Kinkaku-Ji et le Palais impérial de Kyoto, que vous pouvez visiter et explorer à votre guise.

Ce passé est également bien préservé dans des endroits comme le quartier de Higashiyama, où l’on peut encore voir ces vieilles maisons traditionnelles alignées des deux côtés de la rue, où de nombreux habitants et touristes, dont certains portent la tenue traditionnelle japonaise, le kimono, se promènent et font leurs achats dans le quartier.

Kyoto est une ville très fréquentée, mais tranquille à visiter qui montre comment les grandes villes japonaises peuvent se moderniser tout en conservant leurs traditions, patrimoine et leurs racines.


7. Se promener dans la forêt de bambous de Kyoto

L’une des attractions touristiques les plus populaires de Kyoto à ne pas manquer est la forêt de bambous d’Arashiyama, située dans la partie nord-ouest de la ville. Vous trouverez plusieurs petits sentiers de promenade qui zigzaguent à travers une forêt de bambous de plusieurs mètres de haut.

C’est l’un des sentiers de promenade les plus pittoresques de Kyoto, ce qui en fait un lieu de photo très apprécié des touristes du monde entier. Les mois d’été sont les meilleurs moments pour visiter la forêt de bambous, car les couleurs sont éclatantes et la lumière est particulièrement douce ; vous aurez d’ailleurs la possibilité d’y faire de très belles photos.

Le meilleur moment de la journée pour visiter la forêt de bambous d’Arashiyama se situe vers 17-18 heures, avant le coucher du soleil et lorsque la chaleur devient plus supportable. Si vous êtes à Kyoto et que vous cherchez un endroit agréable pour prendre des photos, la forêt de bambous est une visite incontournable.


8. Se balader à Osaka

Bien qu’il s’agisse de la deuxième plus grande agglomération du Japon, Osaka est souvent négligée au profit de sites plus touristiques comme Tokyo et Kyoto. Des plats de classe mondiale comme l’okonomiyaki et le takoyaki sont nés à Osaka et vous trouverez certains des meilleurs chefs de la planète dans ces rues. Découvrez certains des meilleurs gastronomes locaux (dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler) et mangez la street food japonaise, raffinée et savoureuse.

Vous pourrez aussi profiter de votre passage à Osaka pour explorer le parc “Universal Studios Japan” et partir à la journée pour découvrir Kyoto et Nara. Cette dernière se caractérise par ses cerfs qui s’y déplacent en liberté et font la réputation de la ville de Nara, où les visiteurs peuvent se balader et admirer ces animaux en pleine nature…


9. Visiter les sanctuaires et temples du Japon

Le Japon abrite certains des temples les plus étonnants et uniques qui soient, et il y a une tonne de sanctuaires et de temples incroyablement beaux dans tout le pays que vous devriez explorer.

Des endroits comme Kyoto possèdent une tonne de sanctuaires et de temples magnifiques, comme le Pavillon d’or, le jardin zen Eikan-Dō Zenrin-Ji, le sanctuaire Fushimi Inari et le temple Hokan-Ji.

Même Tokyo, une grande métropole moderne, possède de nombreux sanctuaires et temples anciens, nichés entre les murs de béton des immeubles et des gratte-ciels de Tokyo, comme le parc Meiji, le temple Senso-Ji et le temple Gōtokuji.

Sans parler de tous les incroyables temples et sanctuaires situés dans les jungles verdoyantes cachées dans des endroits comme Nikko et les 7 villes lacustres autour du Mont Fuji qui n’attendent que vous pour être explorés. Vous trouverez de magnifiques temples bouddhistes Zen dans tout le pays, alors ne manquez pas d’en chercher un lors de votre voyage au Japon


10. Goûter à la nourriture japonaise

La nourriture japonaise est réputée dans le monde entier, c’est indéniable. Pendant votre séjour au Japon, vous tomberez probablement sur un grand nombre de ces petits chariots de nourriture devant les parcs nationaux ou dans les marchés de nuit, vendant toutes sortes d’en-cas grillés et frits.

Les aliments de rue à essayer lorsque vous êtes au Japon sont les Takoyaki (snacks en forme de boule remplis de poulpe), les Yakisoba (nouilles sautées), les Dango (boulettes de riz japonaises sur un bâton), les Gyoza (boulettes grillées), et bien sûr, les nouilles japonaises Ramen. Vous aurez aussi la possibilité de découvrir un plat faisant partie intégrante du patrimoine japonais, à savoir le bœuf de Kobé : une viande persillée appréciée pour sa saveur et tendreté. Le prix peut varier de 200 € à 500 € le kilo en fonction de la pièce de viande.

Bien sûr, étant au Japon, il serait dommage de ne pas essayer l’aliment de base japonais qui a pris le monde d’assaut et que vous pouvez trouver dans presque toutes les grandes villes du monde d’où il est originaire, le Sushi.

Les sushis ne sont pas considérés comme bon marché, même au Japon, mais vous pouvez littéralement les trouver partout, que ce soit à l’aéroport, dans les centres commerciaux ou sur les marchés d’alimentation ordinaires, il ne manque pas d’endroits où vous pouvez trouver des sushis abordables.

Étant donné qu’ils sont fabriqués principalement à partir de riz et de fruits de mer frais, ils sont plutôt sains et parfaits pour tout repas.


11. Prendre le train Shinkansen

L’un des moments forts d’un voyage au Japon est la montée dans l’un de ces trains Shinkansen, un système de trains à grande vitesse qui relie les trois îles principales grâce à un vaste réseau ferroviaire pouvant atteindre 320 km/h.

Ce chef-d’œuvre d’ingénierie, créé en 1964 après la dévastation de la Seconde Guerre mondiale, est le meilleur exemple de la résilience du peuple japonais. Le Shinkansen peut parcourir plus de 674 km en seulement 3 heures, soit plus de la moitié du temps qu’il aurait fallu pour conduire.

Le Shinkansen est le meilleur et le plus efficace moyen de voyager au Japon, surtout si vous souhaitez couvrir de longues distances en peu de temps. Cela dit, cette vitesse incroyable s’accompagne aussi de prix exorbitants : le prix normal d’un train à grande vitesse de Tokyo à Kyoto est d’environ 14 000 JPY ou 130 USD par personne.


12. Visiter le château impérial

Aujourd’hui, ces châteaux impériaux sont transformés en musées où tout le monde peut les visiter, se promener dans l’enceinte du château, découvrir toutes les belles pièces et monter dans la tour de guet pour voir le château et la ville d’en haut.

Il reste de nombreux châteaux impériaux disséminés dans tout le pays, mais les plus remarquables sont les châteaux d’Osaka et de Kumamoto, alors n’oubliez pas d’en faire la visite lorsque vous serez au Japon.


13. Faire le plein d’histoire à Hiroshima

Pour les voyageurs internationaux, le passé éclipse souvent la réalité de la vie moderne à Hiroshima. Si le parc et le musée du Mémorial de la paix sont des visites absolument indispensables, cette ville représente bien plus que la seconde guerre mondiale.

L’île de Miyajima, située à moins d’une heure du centre de la ville, est une destination de rêve pour les randonnées. Apportez votre appareil photo et vos chaussures de randonnée !

Une fois que vous aurez ouvert l’appétit, dégustez les huîtres fraîches et autres délices culinaires qui font la réputation de Hiroshima.


14. Effectuer l’ascension du Mont Fuji

Et bien sûr, votre voyage au Japon ne peut se terminer sans tenter d’arriver jusqu’au sommet de l’emblématique mont Fuji. La randonnée prend environ 10 heures réparties sur 2 jours, avec environ 5 à 6 heures de marche le premier jour jusqu’à la 8e station où vous passerez la nuit.

Le lendemain, vous devrez vous réveiller tôt et marcher jusqu’au sommet pour le lever du soleil avant de redescendre, ce qui représente environ 4 à 5 heures de marche. La vue au sommet au lever du soleil est assez spectaculaire.

Si vous envisagez de vous attaquer à cet exploit, sachez que le sentier n’est officiellement ouvert que pendant les mois d’été, lorsque le sommet enneigé a déjà fondu.


Notre article sur les immanquables lors d’un voyage au Japon touche à sa fin, nous espérons vous avoir permis de découvrir un peu mieux la destination.

 
En cliquant sur « Accepter », vous autorisez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, de personnalisation des contenus et de personnalisation de messages publicitaires. Vous pouvez si vous le souhaitez refuser l’installation de cookies en cliquant sur «Modifier».
AccepterModifier

RGPD

  • Google Analytics

Google Analytics